Article de Nutrition Prise de conscience

Le jeûne : un super pouvoir inexploité

Jeûner : une pratique devenue tendance pour ses bienfaits spirituels et sur notre organisme

Le jeûne est une pause par rapport à quelque chose que vous consommez. Qu’il s’agisse de nourriture ou de boissons. En jeûnant, vous vous refusez consciemment quelque chose. Par exemple, ne consommez pas de chocolat, alors que vous êtes fous de ces délicieux œufs de Pâques… Le jeûne n’est bien sûr pas quelque chose que vous faites, mais bien dans un but précis. Il peut donner la paix à votre corps et l’espace à votre esprit.

Ce n’est certainement pas un hasard si la pratique du jeûne joue un rôle très important dans de nombreuses religions du monde. Considérant une période de pénitence mais aussi de purification, le jeûne est aussi un moyen très simple et peu coûteux d’améliorer notre santé. Il est important de savoir, cependant, comment le faire et, si vous décidez d’étendre la pratique, de vous fier aux conseils d’un expert. Maintenant, il est également utilisé davantage pour améliorer la santé. En jeûnant, le corps est incité à effectuer un “entretien majeur”.

Le jeûne est dans les gènes

Le jeûne dans les gènes


Le jeûne semble extrême. Mais saviez-vous que notre biologie est construite pour survivre pendant les périodes de pénurie? Dans les temps anciens, les périodes d’abondance alternaient souvent avec la rareté. Il était normal de ne rien manger ou moins pendant une période prolongée.

Les régimes de purification et les jeûnes ont été présents tout au long de l’histoire de l’humanité. Il existe des données sur ces pratiques à Babylone, en Chine, en Inde, en Grèce, en Palestine, en Perse et à Rome. Le jeûne a été pratiqué et recommandé par les médecins des anciens Hippocrates ou Galen pour le traitement et la prévention des maladies. C’était aussi la pratique des grands penseurs Aristote, Platon et Socrate. Et des professeurs religieux comme Moïse, Bouddha, Jésus-Christ et Mohammed.

Nos gènes savent comment survivre le plus longtemps possible dans des conditions avec très peu de nourriture. Le jeûne est donc un choix conscient et non une famine dans notre cas. Pendant les périodes de jeûne, le corps commence à chercher de l’énergie en lui-même. Il tire cette énergie de notre graisse corporelle (cétose) et du recyclage des cellules (autophagie), qui libèrent entre autres des protéines. Le jeûne assure la maintenance, la sélection et la réparation des cellules et de nos systèmes internes.

Le jeûne offre à notre corps un moment de repos plusieurs fois par jour, occupé à la digestion et à l’absorption des nutriments. Toutefois, lorsque nous ne prenons pas de nourriture, notre corps peut se consacrer à des tâches encore plus importantes.

Réalité d’aujourd’hui

La surabondance alimentaire : un fléau moderne et agréable en bouche

Aujourd’hui, trois repas par jour sont tout à fait normaux et même recommandés par la plupart des médecins généralistes et diététiciens. Je ne peux pas m’empêcher de vous sensibiliser au pouvoir et à la pression de l’industrie alimentaire. C’est principalement l’industrie alimentaire qui bénéficie d’une population mangeant au moins six fois par jour. Alors encore et beaucoup de nourriture est promue dans le monde entier. Mais qu’est-ce que cela nous a apporté au cours des 50 dernières années? Cela a entraîné un tsunami de maladies liées au mode de vie. Dans une population mondiale de plus en plus malsaine, épaisse et malade et dans une industrie alimentaire et pharmaceutique florissante.

Avec la façon dont la plupart d’entre nous mangent, les réserves de graisse ne doivent plus être utilisées. Après tout, le glucose des glucides est toujours disponible pour l’approvisionnement en énergie. En conséquence, nous sommes constamment dans l’état métabolique de la combustion du glucose. Des réactions inflammatoires au niveau de la cellule peuvent se produire sans que vous vous en rendiez immédiatement compte. Mais à long terme, ils vous rendent fatigué, misérable et peuvent vous aider à développer et à entretenir votre maladie plus tôt.

La vérité est qu’il peut être très stressant pour le corps de toujours devoir traiter les aliments et de dépenser autant d’énergie pour la digestion. Le corps a besoin d’entretien pour se nettoyer, se réparer et s’armer. Vous sentez-vous vraiment en parfaite santé? Êtes-vous en forme, reposé et joyeux? Beaucoup d’entre vous vont penser, pas vraiment. Ensuite, regardez d’abord ce que vous mangez, puis à quelle fréquence vous mangez et ensuite, lorsque vous mangez. À la fin de cette histoire, vous comprendrez pourquoi je le dis.

Le jeûne est l’un des moyens que vous pouvez utiliser pour activer la maintenance. Le jeûne donne au système digestif le repos dont il a besoin pour cela.

Pourquoi le jeûne est-il si important?

En raison de la suralimentation actuelle, de la consommation d’aliments transformés et du style de vie sédentaire, nous dépassons notre capacité naturelle à éliminer les toxines.

Nous avons des mécanismes chimiques et physiques pour l’utilisation des aliments et l’élimination des toxines. Et nous avons de grands organes de nettoyage, tels que l’intestin, le foie, les reins, la peau et les poumons. Le jeûne facilite le processus de détoxification et de purification de l’organisme.

Pour que nous puissions expulser les toxines:
• venant de l’étranger (tels que produits chimiques environnementaux ou pollution, aliments toxiques, pesticides domestiques, pesticides, herbicides, fongicides, additifs, bisphénols, phtalates, parabènes, aluminium, plomb, etc.)
• ou provenant de l’organisme, d’origine métabolique (comme l’urée issue du métabolisme des protéines ou les radicaux libres résultant de processus métaboliques d’obtention d’énergie).

Si nous ne sommes pas en mesure d’expulser les toxines, nous disposons également de mécanismes de défense qui nous protègent de leurs effets néfastes, tels que la rétention d’eau (œdèmes), la fixation de graisse (cellulite) ou la cristallisation et le dépôt dans les structures.

Que signifie le jeûne pour votre corps?

En mangeant peu ou pas d’aliments pendant un certain temps, vous nettoyez votre corps. Les toxines sont excrétées et la capacité d’auto-guérison est stimulée. Normalement, votre corps cesse de se nettoyer pendant la journée car toute l’énergie est transmise à vos muscles, à votre système digestif, au système nerveux et à d’autres organes. Mais pendant le jeûne, le nettoyage du jour continue tout simplement.

La cellule est “nettoyée” pour ainsi dire
Ce processus de nettoyage dans vos cellules s’appelle l’autophagie. Un mot grec qui signifie littéralement “auto-digestion”. Les cellules qui “meurent de faim” se livrent à l’autophagie pour recycler les matériaux de construction. De cette façon, la cellule est “nettoyée” et les parties de cellules cassées et même les bactéries indésirables sont éliminées.

Illogique, mais quand même …Rééquilibrer votre corps en ne mangeant pas pendant une certaine période peut ne pas sembler logique au premier abord. C’est pourtant l’idée du jeûne: donner à votre corps le temps de digérer, de transporter et de prendre votre repas. Pendant la période où vous ne mangez pas, vos organes ont le temps de reprendre votre souffle.

Le jeûne est donc bon pour votre métabolisme, la condition étant que vous soyez en bonne santé, pas enceinte et que vous n’allaitez pas. D’une part, vous obtenez moins de calories et, d’autre part, vous augmentez votre métabolisme, de sorte que vous brûlez également des calories plus rapidement. Il existe deux types de jeûnes les  plus couramment pratiqués : le jeûne hydrique et le jeûne sec. Les deux ont leurs avantages et leurs effets bénéfiques sur notre organisme.

Jeûne hydrique

Le jeûne à l’eau, gratuit et accessible à tous

Avec le jeûne hydrique vous ne mangez rien pendant plus de 24 heures. Cependant, on boit de l’eau . Avec cette durée de jeûne, l’autophagie et la production de cétones vont certainement se produire. Cela a un effet positif sur la cellule nerveuse, le système immunitaire et de nombreux autres mécanismes. 

Avantages que le jeûne offre

1.Le jeûne favorise la longévité

Cela peut sembler un peu farfelu, mais diverses études ont montré que le jeûne peut réellement vous aider à vivre plus longtemps. Le jeûne peut vous aider à vivre plus longtemps pour un certain nombre de raisons. Le premier concerne le métabolisme.

En vieillissant, le métabolisme de votre corps commence à ralentir, ce qui entraîne une perte progressive du tissu musculaire par le biais d’un processus appelé sarcopénie.Heureusement, le jeûne aide à accélérer votre métabolisme, empêchant ainsi la dégénérescence et la perte de tissu musculaire.

Deuxièmement, en vieillissant, vos cellules vieillissent et leur performance diminue. Il y a une accumulation de vieux matériel cellulaire dans la cellule.

La baisse de performance des vieilles cellules et l’accumulation de vieux matériel cellulaire dans la cellule sont les causes du vieillissement.

La privation de nutriments pendant le jeûne active un processus appelé autophagie.C’est le processus par lequel l’ancien matériel cellulaire contenu dans les cellules est identifié et décomposé.

L’autophagie permet également à la cellule de se recycler et rajeunit les mitochondries, permettant ainsi aux cellules de fonctionner à nouveau de manière optimale. Cela aide à ralentir le vieillissement.

2.Moins d’inflammation et de stress oxydatif

Les recherches sur les animaux indiquent enfin que le jeûne peut entraîner moins d’inflammation et de stress oxydatif. Cela peut avoir des conséquences majeures. C’est précisément ce type de dommage cellulaire qui est à l’origine de nombreuses maladies de la vieillesse. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour en tirer des conclusions définitives.

3.Plus d’hormone de croissance

Le jeûne périodique augmente la production de l’hormone de croissance. Ceci est bénéfique car l’hormone de croissance joue un rôle important dans la réparation des cellules et des tissus (et donc dans la production de masse musculaire). En outre, l’hormone aide également à extraire l’énergie des réserves de graisse. Vous brûlez donc plus facilement de la graisse

4.Détoxifier

Le corps non engagé dans la digestion des aliments peut mieux se consacrer à sa purification en éliminant les toxines par ses organes excréteurs. Ces vastes nettoyages internes ont évidemment des répercussions positives sur la santé des organes et des tissus.

5.Revitalise l’organisme

En raison de son pouvoir détoxifiant, le jeûne est un excellent moyen de donner une nouvelle énergie au corps et de le revitaliser, peut-être pas au même moment que vous pratiquez, mais dans les jours à venir.1.6 améliore l’absorption des nutriments

Souvent, même si nous mangeons correctement et en quantité suffisante, des aliments riches en vitamines, acides aminés, sels minéraux, etc. notre corps, trop intoxiqué, a du mal à les absorber et à les utiliser au mieux. Le jeûne nettoie l’intestin et améliore donc également l’absorption des ressources disponibles.

6.Meilleur ratio de cholestérol

Vous avez deux types de cholestérol: le cholestérol HDL en bonne santé et le cholestérol LDL malsain. Lors du jeûne, le cholestérol LDL diminue en particulier. Cela signifie non seulement que votre quantité totale de cholestérol diminue, mais que le rapport entre les deux types s’améliore. Cela réduit le risque de maladie cardiovasculaire!

7.Perdre du poids

Ceux qui veulent perdre du poids peuvent également bénéficier grandement du jeûne périodique. La plupart des gens consomment moins de calories à cause de cela. Parce que vous mangez des repas plus près les uns des autres, vous avez moins faim et vous courez moins de risques de trop manger.

Remarque: cela ne s’applique pas à tout le monde. Il y a aussi des personnes qui indiquent qu’elles souffrent de frénésie alimentaire après avoir mangé pendant longtemps. Gardez cela à l’esprit lorsque vous envisagez de commencer le jeûne périodique.

8.Aide à la formation de nouveaux neurones

Un jeûne de 24 heures aide également le cerveau à former de nouveaux neurones et constitue donc un allié naturel du cerveau. Il semble en effet que la lucidité et la mémoire bénéficient également d’un bref rapide.

9.Renforce l’esprit

Boire de l’eau ou des tisanes sans sucre pendant un jour ou deux n’est peut-être pas une tâche facile, tant pour le corps que pour l’esprit. Parmi les effets positifs du jeûne, lorsqu’il réussit, il y a aussi celui de renforcer l’esprit et la volonté.

10.Meilleure sensibilité à l’insuline

Lorsque vous mangez des glucides, votre corps produit de l’insuline. Vos cellules sont donc capables d’absorber le glucose de votre sang. Cependant, si vous mangez beaucoup de glucides, vous deviendrez de moins en moins sensible à cette insuline. Il faut donc en fabriquer de plus en plus pour se débarrasser de ces sucres, ce qui peut éventuellement conduire au diabète.

Si vous ne mangez pas pendant longtemps, l’effet est inversé. La résistance à l’insuline diminue et votre corps peut mieux traiter les glucides. Le jeûne intermittent améliore donc votre sensibilité à l’insuline.

11. Améliore votre système immunitaire

Avez-vous déjà remarqué que lorsque les animaux tombent malades, ils cessent de manger? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi cela se produit?

C’est un instinct naturel à travers lequel les animaux essaient de réduire le stress sur leurs systèmes internes et concentrent leur énergie sur la lutte contre l’infection.

Par conséquent, la prochaine fois que vous tomberez malade, résistez à la tentation de chercher de la nourriture et concentrez-vous plutôt sur le jeûne. Le jeûne fait un certain nombre de choses à votre système immunitaire.

Rappelez-vous, nous avons mentionné que le jeûne déclenche la régénération de vieilles cellules dans le corps. Cela inclut les cellules qui font partie de votre système immunitaire. Ce rajeunissement des cellules conduit à une amélioration de la fonction immunitaire.

Selon une étude, un jeûne de trois jours peut conduire à la régénération de l’ensemble du système immunitaire et à la production de tout nouveaux globules blancs offrant une meilleure capacité de lutte contre les maladies.

Le jeûne empêche également la formation de cellules cancéreuses, régule le risque d’inflammation et aide à réduire la présence de radicaux libres dans le corps, qui endommagent les cellules, l’ADN et les protéines, contribuant ainsi à la maladie.

12.Le jeûne rajeunit la peau et prévient l’acné

Si vous avez essayé crème après crème pour améliorer l’apparence de votre peau, vous serez peut-être surpris d’apprendre que vous pouvez obtenir l’aspect que vous souhaitez grâce au jeûne.
Comment cela peut-il arriver? Le jeûne a un certain nombre d’effets qui aident à améliorer votre peau.

Tout d’abord, le jeûne donne au corps une pause dans la digestion, ce qui lui permet de dépenser plus d’énergie pour réguler et améliorer le fonctionnement d’autres organes tels que le foie, les reins et la peau. Le jeûne aide également le corps à se débarrasser des toxines qui pourraient contribuer aux problèmes de peau.

Lorsque vous jeûnez, votre corps régénère les cellules qui composent votre peau et nettoie le vieux matériel cellulaire des cellules existantes, contribuant ainsi à une meilleure apparence.

Cette régénération peut même contribuer à accélérer la guérison des cicatrices.

Rappelez-vous, nous avons également vu que le jeûne aide à réduire l’inflammation, qui est l’un des responsables de certaines affections cutanées telles que l’acné. En plus d’améliorer l’apparence de votre peau, le jeûne contribue également à la santé et à la solidité des cheveux et des ongles et blanchit les yeux.

Dans l’ensemble, le jeûne améliore non seulement votre ressenti, mais également votre apparence.

13.Le jeûne peut aider à prévenir le cancer

Cela peut sembler trop beau pour être vrai, mais le jeûne peut réellement aider à réduire la croissance des tumeurs et la propagation du cancer dans tout le corps.

Le cancer est une maladie caractérisée par une croissance cellulaire incontrôlée.Les chercheurs ont découvert que certains des effets bénéfiques du jeûne sur le métabolisme peuvent aider à réduire le risque de cancer.

Nous avons également vu précédemment que le jeûne aide le corps à éliminer certaines toxines des cellules. L’absence de substances toxiques dans les cellules réduit le risque de formation de cancer dans les cellules.

Le jeûne peut également être très utile pour les personnes en chimiothérapie. Il peut aider à supprimer bon nombre des effets secondaires négatifs associés à la chimiothérapie.

Étant donné que le jeûne contribue également à renforcer votre système immunitaire, il peut vous aider à lutter contre certains de ces effets indésirables.

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Californie du Sud a mis en évidence des éléments suggérant que le jeûne est bénéfique pour les patients en chimiothérapie.

Plusieurs autres tests ont également révélé que le jeûne est bon pour prévenir ou combattre le cancer.

Une autre étude menée sur des cellules cancéreuses dans un tube à essai a montré que l’exposition des cellules à un jeûne intermittent retardait la formation de tumeurs de la même manière que la chimiothérapie.

Il a également augmenté l’efficacité des médicaments de chimiothérapie dans la prévention de la formation de cancer.

14.Le jeûne bon pour votre cœur

À une époque où davantage de personnes meurent de maladies cardiaques que de toute autre maladie, il est bon de savoir que le jeûne permet de réduire le risque de développer des maladies cardiaques. Le jeûne a de nombreux avantages pour votre cœur.

Le jeûne contribue  à réduire plusieurs autres facteurs de risque associés à un risque accru de développer des maladies cardiaques, notamment la glycémie, les marqueurs inflammatoires et les triglycérides sanguins.

Une étude a révélé que le jeûne entraînait une réduction de la pression artérielle et des niveaux de triglycérides et de cholestérol dans le corps. Une autre étude a montré que le jeûne réduisait le risque de développer une maladie coronarienne.

Tout cela montre que le jeûne est bon pour la santé cardiovasculaire.

Le Jeûne sec : une révolution est en marche

Tout savoir sur le jeûne sec : interdit de boire ou de manger

Après le populaire jeûne hydrique, il y a une nouvelle tendance: le jeûne sec. Cela signifie que vous éviterez non seulement les aliments, mais également le liquide. Pas d’eau, pas de café ou de toute autre boisson que ce soit. Pour beaucoup de gens, cela provoque de l’anxiété: “ne pas manger ni boire, n’est-ce pas possible?”

Et non, ce n’est pas une blague, vous devrez le faire avec votre propre salive. Pourquoi voudriez-vous faire ça? Vous avez lu différentes histoires sur le fait que cela améliorerait votre santé et favoriserait la perte de poids?

Qu’est ce que c’est ?

Le jeûne à sec est basé sur une théorie du médecin russe Sergei Filinov. Il travaille dans la partie asiatique de la Russie. La théorie derrière l’idée du jeûne sec est que notre corps est capable de résoudre de nombreux problèmes lui-même si nécessaire.

Si le corps est privé d’humidité, les cellules les plus saines survivront et les “mauvaises” cellules périront. Votre corps en profite. Dans cette situation extrême, le corps convertit également les graisses en eau, ce qui vous permet de perdre du poids rapidement en jeûnant à sec.

Types de jeûne sec

Il existe deux types de séchage rapide: “dur” et “doux”, ce qui signifie plus dur ou plus léger. En jeûnant “dur”, le jeûne n’entre en aucun cas en contact avec de l’eau. Cela signifie pas de douche (oui, vous avez bien lu!), Pas de lavage des mains ou des dents. Dans un sec “doux” rapide, au lieu de cela, vous ne buvez pas d’eau, mais vous pouvez entrer en contact.

Le Ramadan est un bon exemple de jeûne sec. Pendant le ramadan, les croyants ne mangent ni ne boivent pendant une longue journée. Parce que le lever et le coucher du soleil déterminent la période au cours de laquelle le jeûne est sec, il peut atteindre 15 à 16 heures par jour sans boire, dans une région où les températures peuvent monter très haut.

Qu’est-ce qui se passe pendant un jeûne sec dans notre organisme ?

Ce qui se passe pendant un jeûne sec est vraiment intéressant. Les toxines, au lieu de passer par les canaux d’élimination ordinaires (côlon, reins, foie, peau, etc.) véhiculées par les fluides corporels, sont incinérées dans les cellules elles-mêmes. Les cellules deviennent comme des fours. Elles brûlent les toxines et récupèrent, chaque fois que possible, ce qui peut être réutilisé par le corps. C’est une grande différence entre le jeûne hydrique et le jeûne sec.

Où le corps trouve-t-il l’eau dont il a besoin pour se maintenir? L’eau provient des cellules elles-mêmes, en particulier des cellules adipeuses. Nous créons 1 à 1,2 litre d’eau métabolique par jour, ce qui est considéré comme le plus pur de tous car il est déjà distillé à partir du corps. Comme cette eau est de haute qualité, le corps aura généralement besoin de moins d’eau pour son fonctionnement.

On dit qu’un jeûne sec équivaut à 3 jours de jeûne hydrique, même si cette donnée est difficile à quantifier et est davantage étayée par des expériences que par des faits. Le jeûne sec n’est pas dangereux pour un adulte en bonne santé et d’âge moyen puisque l’on peut vivre sans boire bien plus que 3 jours comme tout ce que l’on a essayé de nous faire croire.

La peau est un organe d’élimination secondaire et peut être utilisée par le corps pour éliminer les toxines accumulées, parmi beaucoup d’autres fonctions. Pendant le jeûne à sec, cet organe fonctionne presque à l’inverse: les pores s’ouvrent pour développer une plus grande capacité d’absorption de l’eau atmosphérique.

Le jeûne sec  ralentit la division cellulaire, garantissant plus d’énergie pour la réparation et l’entretien du corps.

La somme de ces processus, le recyclage de l’eau et des éléments nutritifs utiles, la désintégration des cellules et des tissus endommagés et le ralentissement de la division cellulaire signifient qu’une revigoration du système et un rajeunissement général ont lieu dans le corps et peuvent être perçus physiquement. On parle souvent d’un jeûne sec comme d’une renaissance.

Lors du jeûne, de vieilles parties du corps sont détruites, ainsi que des tissus faibles et endommagés, grâce à un processus appelé autolyse. Lorsque le régime est repris en faisant attention à ce qui est consommé, il est possible de construire des tissus sains et forts pour un corps vital et propre.

Avantages sur notre organisme du jeûne sec

Le jeûne sec est surtout pratiqué dans les domaines religieux et spirituels, mais il peut aussi être un puissant instrument physique.
Le jeûne à sec, comme tout autre type de régime de jeûne ou de nettoyage, ne peut être considéré comme un “remède” contre les maladies. Lors du jeûne, les forces et les propriétés du corps humain pour la réhabilitation et la guérison sont mises en mouvement. C’est finalement l’organisme qui fait le travail et guérit. On lui donne simplement l’occasion, le temps et l’énergie de le faire.

Cela dit, le Dr Filonov a constaté que plusieurs maladies guérissaient efficacement avec un jeûne rapide, par exemple:

– kystes utérins
– endométriose
– infertilité
– infections parasitaires, bactériennes et virales
– tumeurs bénignes
– asthme
– sciatique
– ulcères (estomac, côlon, intestin)
– athérosclérose
– colon irritable
– les hémorroïdes
– inflammation

Le jeûne sec contre l’inflammation
L’inflammation est une action de défense commune de l’organisme à la suite d’une blessure. Il est normal de trouver des bactéries lors d’une inflammation car elles se nourrissent d’éléments métaboliques et de déchets. Les bactéries vivent dans un sol humide, mais lorsqu’elles commencent à ne pas boire, une bataille commence au dernier recours de l’eau dans le corps. Les cellules les plus saines et les plus fortes gagnent et ce qui reste n’est plus un environnement propice aux bactéries. C’est comme vider un étang. Les moustiques finiront par être dévastés et mourront. L’inflammation ne peut pas survivre sans eau et la déshydratation résultant d’un jeûne sec extermine ces organismes.

Le jeûne sec  contre les radiations nucléaires
Il est intéressant de savoir que le jeûne sec est utilisé avec succès dans le cas des rayonnements nucléaires. Plusieurs médecins russes ont réussi à réhabiliter des patients ayant survécu à la tragédie de Tchernobyl et qui croient fermement que le jeûne, sec ou hydrique, est le seul moyen de restaurer les acides nucléiques, ADN et ARN. Même les cellules endommagées commencent alors à se diviser normalement.

Le jeûne est une révolution, pour le corps et pour l’esprit
Le jeûne et la restriction calorique sont associés à l’amélioration ou à la prévention de la plupart des maladies inflammatoires et dégénératives chroniques. Le régime cétogène, directement lié au jeûne car il imite métaboliquement ce qui se passe dans notre corps lorsque nous jeûnons, présente de puissants avantages: contrôle du poids, diabète, maladies neurodégénératives, maladies cardiovasculaires, l’épilepsie et le cancer.

Et c’est aussi un outil très précieux pour la connaissance de soi: comment vous supportez, comment vous vous sentez, de quoi vous êtes capable. Et pour vous améliorer, vous reconnaissez la valeur d’aller au-delà d’une croyance, de supporter une sensation désagréable ou une émotion et de voir comment le corps réagit.

Effets du jeûne sur le psychisme

Les effets du jeûne sur le psychisme


Le jeûne est un instrument d’élargissement de la conscience: il libère les mécanismes d’enracinement de l’ego à la réalité consensuelle, favorisant l’intégration des fonctions hémisphériques du cerveau et le lien entre la conscience et l’inconscient.

Lors du jeûne, le cerveau est stimulé pour produire des ondes cérébrales de type alpha, au cours desquelles différents niveaux de perception et sensoriels sont expérimentés: l’environnement interne et externe sera perçu différemment. Ils améliorent l’attention, la concentration et la mémoire.

La personne qui jeûne éprouve une lucidité mentale fluide, de nouvelles idées créatives émergent en ce qui concerne les problèmes pratiques et existentiels. Nous assistons à un affaiblissement de la pensée associative logique qui consiste en des formes de pensée logiques mais créatives. La conscience qui s’exprime, se communique, s’élabore et s’intègre se dégage, devenant une ressource de croissance dans la mesure où nous nous libérons des addictions qui nous affaiblissent, comprenant nos quelques limites. Le jeûne va bien au-delà de la guérison physiologique

La séparation de la nourriture nous permet de faire l’expérience d’un détachement volontaire de la réalité matérielle-mère et de transcender la peur de l’inconnu, du vide, de la non-identification.

Le jeûne est un moment de restructuration des schémas mentaux qui guident l’homme dans la vie.

Notre propre corps, qui s’adapte à l’abstinence alimentaire, fournit une conception évolutive des processus inhérents à la maladie, à la santé et à la vitalité énergétique.

Le jeûne et l’auto-guérison renforcent l’estime de soi et la sécurité des capacités homéostatiques régénératrices du corps.

La prise de conscience se transforme en une condition de sensibilité particulière, de réceptivité et d’accès à une créativité intérieure et supérieure nous sommes sensibles aux perceptions psycho-corporelles de l’émotion qui passe par la voie neuro-végétative.

Le jeûne réactive le parasympathique

Le système sympathique serait comparable à un accélérateur, et le parasympathique serait un système de freinage.

Dans le jeûne, le flou doit prévaloir: tout ralentit et va se reposer et le corps part enfin en vacances. Les processus digestifs et métaboliques de nature physique, mentale et psychique sont régénérés et mis en mouvement. Le sommeil fait partie de ce complexe au cours duquel le corps repose et la psyché ré-élabore le vécu sur le plan psychique et intellectuel et stimule les processus d’apprentissage; la nuit, nous ne grandissons mentalement que si nous permettons à ce que nous apprenons pendant la journée de se connecter à la mémoire à long terme. Ainsi, notre vie restera dans notre esprit.

La sensorialité en général est raffinée et les organes des sens perçoivent la réalité externe de manière plus fluide et raffinée.

Vous êtes en contact avec le monde émotionnel intérieur. La condition régressive désactive l’inhibition des actions spontanées: les décharges d’expression émotionnelle et la libération d’impulsions et de tensions bloquées telles que la joie, la peur, la tristesse, la colère, qui sont réprimées et inhibées quotidiennement.

De la libération émotionnelle qui donne le jeûne découle une relaxation qui produit une disponibilité respiratoire et relaxante plus profonde. Les activités psychiques de l’ego sont déconstruites, il y a la régression des modalités comportementales, le relâchement du monde émotionnel, un lien plus grand avec l’inconscient qui est mis en valeur avec des souvenirs qui émergent à propos de l’histoire et de l’expérience personnelle.

Le monde onirique devient plus vivant et plus riche, plus facilement révocable et accessible, le traitement gestalt et psychologique des messages provenant de l’inconscient est obtenu.

Le jeûne et le pouvoir de renonciation

Bien que notre société accorde une grande importance au déploiement de toutes nos capacités pour posséder quelque chose, la vérité est que le renoncement peut nécessiter beaucoup plus de capacités. Certaines écoles de pensée insistent pour dire que plus une personne possède, moins elle est libre. Son esprit et son cœur doivent s’occuper de ces biens matériels et spirituels et, au lieu de les mettre à son service, il y reste irrémédiablement pris au piège.
On dit que “ceux qui possèdent plus ne sont pas riches, mais ceux qui en ont moins besoin”. Cela est vrai dans la mesure où la nécessité nous place dans une perspective de manque, de vulnérabilité. Il est également clair que bon nombre de nos besoins découlent de l’imposition du marché et de la société, plutôt que d’un manque réel. Cependant, nous l’oublions ou l’ignorons trop souvent. Pour cette raison, beaucoup d’entre nous sont devenus des personnes souffrant de besoin chronique.

Le jeûne nous rappelle que nous avons le pouvoir de renoncer, même à quelque chose d’aussi fondamental que la nourriture. En nous privant volontairement de nourriture, nous pouvons adopter une nouvelle perspective. C’est une pratique qui nous oblige à nous regarder nous-mêmes, à percevoir avec plus de tact les signaux que notre corps nous envoie, identifiant les émotions associées. Ceux qui pratiquent le jeûne assurent une augmentation significative de la perception et de la sensibilité pendant la période d’abstinence.

Lorsqu’elles sont effectuées correctement, ces pratiques apportent de nombreux avantages à la sphère émotionnelle. On ressent plus de pouvoir sur soi-même, ce qui conduit à une confiance et à une estime de soi accrues. En raison de l’objectif atteint, une sensation de bien-être est générée et une certaine tolérance à la frustration se développe. Les personnes qui jeûnent sont habituées à faire preuve de plus de tranquillité, de maîtrise de soi et de sensibilité à leur égard.


Le jeûne et la santé
Mark Mattson, professeur et responsable d’un laboratoire de neurosciences au Royaume-Uni, est l’un des spécialistes qui ont étudié à fond les avantages du jeûne. Ses études nous ont permis de conclure que le jeûne est une pratique saine qui favorise clairement le maintien du cerveau.

Selon Mattson, le jeûne régulier prolonge l’espérance de vie et réduit la vitesse dégénérative des neurones dans des maladies telles que la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

Mais ce n’est pas tout: le jeûne augmente également les facultés cognitives et favorise la capacité des neurones à établir et à maintenir des connexions entre eux. Cela se traduit par une capacité d’apprentissage accrue et une mémoire améliorée. Mattson indique également que le jeûne offre des avantages similaires à ceux de l’exercice physique et mental et qu’il devrait être pratiqué une ou deux fois par semaine.



En conclusion, le jeûne guérit les maladies, libère le corps des substances superflues, chasse les mauvais esprits, chasse les mauvaises pensées, donne une plus grande clarté de l’esprit, purifie le cœur, spiritualise le corps, fait entrer l’homme en face du trône de Dieu. Le jeûne est une grande force et conduit à de grandes victoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.